Archives pour l'étiquette os

Comment se faire rembourser d’un Windows ?

Tous les ordinateurs des grands fabricants sont vendus avec un système d’exploitation et une batterie de logiciels plus ou moins conséquente et intéressante. Motif invoqué : les appareils sont ainsi prêts à l’emploi, parfaitement fonctionnels. Si la pratique satisfait effectivement nombre de consommateurs, notamment les moins aguerris à l’informatique, elle pose en revanche problème pour ceux qui disposent déjà d’une licence (OS payant) ou qui souhaitent utiliser Linux (OS gratuit). L’objectif de cet article est donc de vous expliquer comment obtenir le remboursement du système d’exploitation pré-installé sur une machine neuve.

Précisons-le d’emblée, ce sujet est sensible et complexe. Sensible, parce qu’il s’agit de titiller les constructeurs sur leur négligence vis-à-vis de la loi française. Avec en trame de fond des enjeux économiques énormes et des habitudes bien ancrées, ce qui explique que les protagonistes du milieu soient beaucoup moins loquaces pour parler de ce sujet que lorsqu’il s’agit de vanter les mérites d’un tout nouveau produit. Et complexe parce qu’il faudra suivre une procédure relativement contraignante, pour in fine obtenir une compensation très modeste. Dans certains cas, vous devrez même envisager un recours en justice pour faire valoir vos droits !

Pour aborder la partie concrète de ce dossier, le pluriel est de rigueur : il n’y a pas UNE mais DES procédures. Les principales nuances entre constructeurs portent sur le délai pour retourner la machine, sur la nécessité ou pas d’envoyer votre machine en atelier (deux marques se distinguent sur ce point, Fujitsu et Asus), sur la prise en charge des frais de port et sur les montants remboursés. Dans tous les cas, la garantie matérielle reste la même mais le support logiciel est bien entendu annulé. La durée de la procédure est variable, puisqu’après avoir contacté le service après vente du fabricant pour connaître la marche à suivre, il se peut que vous deviez attendre qu’on vous envoie par la poste des documents à remplir et à retourner avec la machine. Autant de temps où la machine sera inutilisable, faute d’acceptation du Cluf. Mais une fois réception de la machine dans leurs ateliers, les constructeurs annoncent généralement entre 3 et 5 jours ouvrés de délai. Nous avons compilé tous les éléments dans un tableau pour rendre les choses plus simples.

Procédures remboursement de Windows