Archives pour l'étiquette napoléon et hitler

Mon Procès à Napoléon

Napoleon 1er Son souvenir est acclamé par bon nombre de Français tant il a marqué l’Europe au début du XIXème siècle. Sa conquête fut grande vu les territoires qui furent concernés par sa « boucherie » (2 millions de morts sur le champ entre 1804 et 1815), d’Espagne, Italie, jusqu’en Scandinavie et la Russie. Mais on pouvait considérer cette expansionnisme comme simple guerre de territoire … Seulement voilà, son oeuvre a eu des conséquences et des répercutions plus terribles et plus durables puisqu’elle a tout bêtement suivi la période de la Révolution Française.

Ah cette Révolution Française, qui nous promettait tant d’idéalisme tant les philosophes des Lumières (Diderot, Montesquieu, Voltaire et bien d’autres) qui l’ont impulsée témoignaient d’un sérieux et d’un intellect sans ego. Cette révolution (défini par Goethe comme un grand pas pour l’Humanité) laissait entrevoir à l’Humanité tout entière un monde autre que si elle n’avait pas été reprise et détournée de son sens initiale par un militaire en faillite sans scrupule et égocentrique que l’on nommait Napoléon.

Napoleon4Concrètement ce que je lui reproche tient de cela : rétablissement de l’esclavage alors que la Révolution l’avait aboli, reprise de la religion comme moteur d’union des peuples, alors que la Révolution prônait un monde laïque sans hégémonie d’une croyance formatée prêt à tout pour manipuler l’opinion. Son erreur la plus conséquente fut le fait d’enrôler dans sa Grande Armée des personnes de toutes nationalités européenne (tel que des Allemands ou des Italiens) et d’écrire dans son autobiographie avant de mourir « Mon combat fut élaboré uniquement pour les Français (…) », rien qu’avec cette phrase, il signa 120 ans d’année qui suivirent sous l’ère du nationalisme en Europe. Ce comportement allait influencer des nations naissantes en Europe comme l’Italie et l’Allemagne. La guerre franco-prussienne de 1870 fut une conséquence tardive mais directe de l’épopée napoléonienne, Bismarck, alors chancelier allemand, afin de renforcer l’unité nationale allemande (en mal entre Prussien au Nord et Bavarois au sud notamment), lança l’offensive contre l’Empire de Napoléon III (neveu de Napoléon Bonaparte) comme signe de vengeance de la guerre que la France fit à l’Europe et aux Allemands entre autres 65 ans plus tôt. Cette guerre de 1870 où la France perdit l’Alsace et la Moselle fut une raison évidente de la guerre 1914-18 qui fournira son lot de misère au peuple allemand en nourrissant à son tour les causes du déclenchement de la guerre de 1939-45 avec ses horreurs que l’on connaît tous.

Alors ? Napoléon, père spirituel de Hitler ? Réagissez à mon article en laissant un commentaire !